Ce cimetière virtuel a pour but de rendre un dernier hommage à votre animal favori décédé. En effet la perte d'un animal est toujours une étape difficile dans la vie. Pendant des années nos petits compagnons ont partagé notre vie. Ils nous ont donné de la joie, de l’amour et leur fidélité... Quoi de plus normal que de leur rendre hommage quand ils nous quittent. Si vous désirez voir la photo de votre ami(e) sur cette page, veuillez communiquer avec nous.


2006 - 2011

" Zizou 2 " 
Tu as marché dans mon cœur et la trace de tes pas reste à jamais. Tu nous as quitté, emporté par une embolie foudroyante. Il était dix sept heures trente ce jeudi 13 octobre 2011. J’étais allongé sur le lit avec toi contre ma poitrine. C’était une petite sieste de fin d’après-midi, comme tu aimais tant. Doucement, je te caressais avec une infinie tendresse, comme d’habitude. Sur le pas de la porte de la chambre, tu m’avais appelé avec un doux miaulement. Donc, je t’avais aussitôt rejoins, car je te comprenait si bien, toi, mon ami, mon frère. Ma douceur, mon rouquin, mon velours. Alors que je te caressais, soudain, tu as commencé à gémir, comme si tu faisais un cauchemar, puis de plus en plus fort! J’ai compris que quelque chose n’allait pas. Puis malgré cet état, tu as trouvé la force de retourner ton visage vers moi, avec un regard qui me disait adieu. Puis ta jolie tête s’est reposée lentement sur l’oreiller de mon épaule… Puis ce fut le silence. Un terrible silence. Je me suis levé d’un bond, bouleversé, te prenant dans mes bras, tu n’étais plus. J’ai crié, pleuré, tout tenté, bouche-à-bouche, massage cardiaque ; rien n’y fit. C’était fini. Nous étions terrassés à hurler, mon épouse et moi. Quand je suis seul, dans la pièce où tu aimais à t’installer, je me dis tout bas, tu es parti sans moi… Tu ne m’avais pas attendu. Tu avais juste cinq ans. Et tu as vécu à nos côtés que quatre petites années ! Tu aurais pu vivre encore plus de dix ans, ainsi, vu notre âge, nous t’aurions bien vite rejoins. Nous ne nous reverrons pas sur terre, mais ailleurs peut-être ?

Ton absence, ton silence nous arrachent l’âme!

Adieu mon bien aimé.

Zizou 2, appartenait à Lucien & Marinette (TERRIER à LYON France).




???? - 2012

" Fish " 
Notre chère Fish est décédée hier en fin d'après-midi (13-10-2012) d'une tumeur au foie et d'un trop gros stress. Elle nous manque déjà beaucoup car c'était le chat le plus affectueux au monde. Elle ne voulait que des caresses et ce, à longueur de journée même si on venait tout juste de lui donner une montagne d'attention. Elle savait venir réconforter ma mère pendant sa maladie et ma peine lorsque j'étais triste. Elle nous faisait surtout rire avec ses expressions faciales. Elle a eu une vie mouvementée étant donné que nous ne savons pas combien de propriétaires elle a pu avoir auparavant.

Je suis sûre que nous étions sa famille préférée.

Bon séjour au paradis tu nous manques.

Fish, appartenait à la famille Noreau.




2004 - 2012

" Gripette " 
Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès de notre chatte au nom de Gripette.

C’était une chatte très enjouée qui aimait beaucoup les enfants.

Elle, a été trouvée noyée dans notre piscine familiale par temps froid du 16 novembre 2012

Nous garderons toujours un bon souvenir de toi dans notre coeur.

Repose en paix.

Gripette, appartenait à Mélanie, Naomie, Jérémie.




1999 - 2012

" Myrtille " 
Acculée au pied du mur, je n'ai pas eu d'autre choix que d'abréger tes souffrances....Moi qui avait pris soin de toi pendant 13 ans....

Quel non-sens que d'avoir à signer le papier de ta délivrance alors que chaque cellule de mon corps s'y opposait farouchement!

Mais nous avons certainement vécu un grand roman d'amour félin, j'étais le seul humain que tu tolérais dans ta bulle...

Et, je t'ai confiée au seul humain qui me ressemble de l'autre côté de la vie, et qui pourra continuer de te donner ce que je te donnais: douceur, respect, constance, affection et amour inconditionnel...

Tu as été avec moi dans les moments les plus difficiles de ma vie, tendre présence apaisante et poilue...Je souhaite à nouveau me mettre le nez dans ta fourrure si propre que tu entretenais avec grande rigueur et un plaisir évident...

Je t'envoie une provision de gratouilles que tu aimais tant (pour 70 ans à venir) et je finirai par venir te rejoindre à l'arc-en-ciel....

Je t'aime ma belle féline!

Myrtille, appartenait à Geneviève.




1998 - 2013

" Pattes de velours " 
Pattes de velours m'aidait avec ma santé, depuis son départ, elle n'est plus là pour gérer mon négatif dans mon organisme, tu me manques beaucoup.

Pattes de velours, appartenait à Jos et Jeannine.




2011 - 2012
" Pistache " 
Voilà ma pistache elle et née le 10 mai 2011 et décédé le 07 mai 2012

Merci de l’avoir ajoutée dans le cimetière virtuelle pour que je puisse lui rendre hommage je t’aime mon bébé.

Pistache, appartenait à Stéphanie.




2005 - 2014
" Julie " 
Elle avait 9 ans.

Elle est née en 2005 et est partie le 07 juin 2014 à 10h00.

"Julie, ma poupée, tu es partie ce 7 juin sans que je n'aie eu le temps de te dire au revoir.

Cela a été si brutal.

Je n'arrive pas à réaliser que je ne te verrai plus dans la maison.

Vous étiez trois, et lorsque je vois tes frères, je vois bien qu'il manque quelqu'un.

Ton absence est cruelle, je ne cesse de te pleurer, de te chercher, mais je sais aussi que je ne dois pas te gêner sur ta route vers le Pont de l'Arc en ciel.

Tu as rejoint Levan qui est parti en 2010.

Je ne t'oublierai jamais, ma Julie.

Je t'aime et t'aimerai toujours."

Merci pour elle

Pistache, appartenait à Alexandra.




Page principale

Hommages-1 Hommages-2 Hommages-3 Hommages-4 Hommages-5 Hommages-6 Hommages-7








MERCI À TOI MON MAÎTRE POUR CETTE VISITE

TU RESTERAS GRAVÉ ÉTERNELLEMENT DANS MON COEUR

JE T'AIME


LE PONT DE L'ARC-EN-CIEL

Il y a un pont qui relie le Paradis et la Terre. Au bout de ce pont, il y a un pays de prairies, de collines et de vallées luxuriantes. C'est toujours l'été et il y a toujours de la nourriture. Les animaux vieux et faibles sont jeunes à nouveau. Ceux qui ont été blessés ou mutilés sont de nouveau en forme, jouant ensemble toute la journée. Une chose manque tout de même: "ils ne sont pas avec ceux qui les ont aimés sur la terre". Chaque jour, ils courent et jouent jusqu'au moment où l'un d'eux s'arrête soudainement. Ses yeux se fixent vers l'horizon ! Son nez s'agite ! Il vous a vu et s'éloigne de son groupe en courant, volant au-dessus de l'herbe verte, ses petites pattes le portant de plus en plus vite. Vous criez son nom et vous le prenez dans vos bras. Les bisous pleuvent sur votre visage. Une fois de plus vous regardez votre ami tant adoré. Puis vous traversez ensemble le Pont de l'arc-en-Ciel pour ne plus jamais être séparés.

Texte: Auteur inconnu






TOUTE REPRODUCTION EST INTERDITE
[ Hommage à nos amis les chats ]
© Copyright
TOUS DROITS RÉSERVÉS

un compteur pour votre site