MOI CHAT ERRANT...




« Moi, chat errant, j'accuse... »

Moi, chat abandonné que vous quittez sans considération pour ma survie

Moi, laissé pour compte, seul dans un appartement à longueur de journée, ou dehors, alors que de ma portée vous me préférez ce petit chaton

Moi, maintenant malade et dont vous ne voulez plus

Moi, que vous abandonnez sur le comptoir du refuge juste parce que j'ai vieilli, ou que je perds trop mes poils

Moi, qui ne suis pas stérilisé et qui me procrée à tous venants

Moi, que votre voisin déteste et qui utilisera des poisons pour m'éliminer

Moi, chat vulnérable que l'on pourra capturer et martyriser

Moi, chat errant car abandonné par VOUS...

J'accuse :

Les propriétaires des appartements qui me refusent d'emménager avec ma famille

Les parents irresponsables qui me prennent pour un jouet ou un cadeau et m'offre à leurs enfants comme une peluche puis m'abandonnent aux premières vacances

Les gens qui m'adoptent mais ne me stérilisent pas, parce qu'il faudrait payer

Les animaleries qui vendent des animaux à rabais, et qui proviennent pour la très grande majorité d'usines lucratives de production de chats

Certains refuges qui ne se responsabilisent pas et euthanasient, c'est plus facile

Les Ordres vétérinaires qui, malgré qu'ils connaissent bien le problème de l'itinérance chez les chats, ne se concertent pas pour offrir des cliniques de stérilisation à coût modique et pour sensibiliser la population à la prolifération des chats errants

Certains médias qui, lorsque la nouvelle ne comporte pas d'images choquantes, parlent peu ou pas de l'abandon, de la négligence, de l'indifférence face aux chats errants

Ceux et celles qui ne lisent pas les communiqués des divers organismes et individus qui dénoncent la cruauté envers les animaux, sous toutes ses formes ; car ne vous y trompez pas, l'abandon EST CRUEL et fait tout aussi mal que les coups et blessures

Le gouvernement qui refuse d'injecter des fonds pour aider à la stérilisation, à l'éducation de la population, à la fondation de refuges

La loi qui refuse souvent d'accomplir le code criminel afin que soient renforcées les mesures de protection et de condamnation de ceux qui abandonnent, maltraitent, abusent de nous les animaux domestiques

Mais je remercie :

Ceux qui aujourd'hui entendent ce cri d'alarme

Ceux qui choisiront de se responsabiliser

Ceux qui s'impliqueront en favorisant l'ouverture de refuges décents

Ceux qui se joindront à ma voix pour éduquer, informer, stériliser, alerter

Ceux qui mettront la clef pour fermer leur usine lucrative de production de chats, et les animaleries qui refuseront de les vendre

Ceux qui diffuseront ce cri

Ceux qui ont compris qu'ils sont responsables de l'itinérance en recrudescence des chats et qui dorénavant choisiront de faire partie de la solution

Ceux qui savent que la vie de la rue est une grande source de stress et de mal-être

Celles et ceux qui bénévolement nous rescapent, nous soignent, nous stérilisent, nous trouvent une nouvelle famille où finir nos jours paisiblement et dans le respect

Ceux qui ont compris que ce n'est pas un droit que d'être propriétaire d'un animal de compagnie, mais un PRIVILÈGE dont on doit se montrer digne

Moi, chat errant qui mourrait probablement de froid et de faim l'hiver prochain...


Si j'avais une voix

Si j'avais le choix

J'aurais une famille...





Si ce texte a mis des larmes dans vos yeux... c'est parce qu'il a touché le plus profond de votre coeur





TOUTE REPRODUCTION EST INTERDITE
[ Hommage à nos amis les chats ]
© Copyright
TOUS DROITS RÉSERVÉS

un compteur pour votre site