GUIDE COMPLET DU CHAT


Voici un guide pour comprendre votre chaton, en prendre soin et avoir du plaisir avec lui.


Les chatons sont tous uniques. Ils apportent amitié et divertissement à toute la famille, pendant des années. Les chats sont des animaux de compagnie indépendants. Ils apprécieront cependant votre affection et votre attention, et vous en remercieront à leur façon.

Prendre soin d’un chat est une responsabilité à long terme qui doit être partagée entre tous les membres de la famille. Nous espérons que l’information contenue dans cette brochure vous servira de guide pour un bon départ et tout au long de la vie de votre animal. Il est cependant impossible de répondre à toutes les questions. Consultez votre vétérinaire, le spécialiste de votre animalerie ou l’éleveur, au besoin. N’hésitez pas non plus à consulter les nombreux livres qui traitent du comportement et de la possession d’un chat.

Arrivée à la maison

Avant d’amener votre nouveau chaton à la maison assurez-vous de son état de santé surtout si vous possédez déjà d'autres animaux. Il est préférable que le propriétaire original ait fait vacciner et vermifuger le chaton avant son adoption. Vous avez ainsi une période de grâce pendant laquelle vous pouvez chercher un vétérinaire.

Les chatons sont débordants d’énergie, spécialement dans un environnement nouveau et excitant. Ils inspecteront avec curiosité chaque recoin de la maison au cours des premiers jours. Il est donc important de réorganiser votre maison pour en faire un environnement sécuritaire. Les chatons joueront avec tout ce qui bouge, se balance ou brille. Souvent, ils mâcheront et avaleront des objets que vous jugerez totalement inattrayants. De plus, ils sauteront et se cacheront dans les endroits les plus inusités. Soyez attentif.

Enfin, tous les chatons aiment manger des plantes et mâcher de l’herbe. La plupart des plantes sont inoffensives mais quelques-unes devraient être évitées.

Vous trouverez la liste des plantes toxiques dans de nombreux livres sur les chats ou chez votre vétérinaire.

Soyez bien équipé

DES BOLS

Sur le marché, vous aurez l'embarras du choix. Choisissez de préférence des bols en céramique ou en acier inoxydable car le plastique peut dégager des odeurs que les chats n’apprécient pas. Il se peut que les chatons jouent avec leur nourriture et leur eau; il est donc essentiel d’utiliser des bols stables.

UN BAC À LITIÈRE

Les chatons aiment instinctivement enterrer leurs déchets; il est donc extrêmement facile de les entraîner à aller dans leur litière. Il existe plusieurs types de bacs à litière et de litières sur le marché. Les bacs à litière recouverts atténuent les odeurs. Cependant, certains chatons peuvent être dissuadés par des bacs à portes ou à battants.

Les nouvelles litières agglomérantes sont certainement plus écologiques et vous permettent de pelleter simplement les déchets. Toutefois, même avec les litières agglomérantes, il faut tout nettoyer le bac au moins deux fois par mois parce que le plastique absorbera l’odeur. L’ajout d’un peu de bicarbonate de soude à la litière contribue souvent au contrôle des odeurs désagréables, plutôt que l'utilisation de litière parfumée.

PLANCHES À GRIFFES

Avec ou sans griffes, les chatons aiment « faire leurs griffes »! En réalité, c'est un comportement réflexe pour marquer leur territoire. On trouve sur le marché plusieurs types de planches à griffes de bonne qualité dont celles enveloppées de tapis ou de corde tressée. Pour convaincre votre chaton d'utiliser une planche à griffes, ajoutez-y un jouet suspendu ou de l’herbe-aux-chats et rendez-la facilement accessible.

UNE LAISSE, UN COLLIER OU UN HARNAIS

La plupart des chatons résistent aux colliers ou aux harnais en s'agitant. Plus tôt ils seront habitués à l’un ou l’autre, mieux ce sera. Il en va de même pour l’entraînement avec la laisse. De nombreux chats apprendront à se promener en laisse si on commence tôt.

Un harnais est probablement la meilleure solution si vous avez l’intention de promener votre chat ou de l’attacher dans la cour car les chats ont tendance à se pendre lorsqu'ils se sentent restreints par une laisse.

Un collier est quand même nécessaire pour y fixer la plaque d’identité même pour les chats qui restent à l’intérieur car ils peuvent parfois s’échapper à l’extérieur. De plus, si vous avez besoin de mettre un collier anti-puces à votre animal, il l’acceptera plus facilement s’il est habitué à porter quelque chose autour du cou.

Tous les colliers devraient être munis d'un mécanisme de débouclage d'urgence pour permettre aux chats de se libérer sans se blesser lorsqu'ils sont pris.

Alimentation

Les chats sont par définition carnivores ou mangeurs de viande. Afin de répondre à leurs besoins nutritionnels, N'emploiez que des ingrédients de haute qualité comme du poulet frais, du poisson frais, de la farine de canard et de la farine de saumon dans ses aliments.

Des trucs pour l’alimentation

1. Débutez toujours par un aliment sec extrudé de haute qualité pour chatons, conçu pour réduire le risque de problèmes urinaires.

2. Gardez les bols de nourriture et d’eau dans des endroits où le chaton peut être éloigné des chiens de la famille. Un endroit élevé convient bien.

3. Il est primordial de donner de l’eau fraîche en abondance à votre chaton même s’il ne semble pas boire beaucoup.

4. Il se peut que les chatons jouent avec leur nourriture et leur eau; il est donc essentiel d'utiliser des bols stables et sûrs.

5. Il est préférable de servir des petits repas fréquents plutôt qu’un seul gros repas.

6. Rappelez-vous que votre chat est unique. Les rations alimentaires recommandées ne sont qu’un guide. Les quantités peuvent varier en fonction de l’activité, de l’âge et du métabolisme de votre animal.

7. Les suppléments ne sont pas nécessaires.

8. Vous ne devriez donner à votre chat qu’un minimum de régals.

Utilisez-les comme récompenses.

Heure de la sieste

Les chatons ont tendance à préférer un endroit fermé comme une boîte pour se coucher. Votre chaton se trouvera un coin qu'il adoptera avec ou sans votre permission dans la maison. Il est souvent plus simple de couvrir un meuble que de lutter contre la volonté de votre animal.

Les chats sont des animaux plutôt nocturnes. Vous devez donc vous attendre à voir votre chaton dormir toute la journée et avoir des périodes de jeux intenses en fin de soirée ou à l'aube.

Propreté

Pour commencer, assurez-vous que votre chaton peut se rendre dans le bac à litière. Les petits chatons auront peut-être besoin d’un bac aux côtés peu élevés ou d'un objet leur servant de marche jusqu’à ce qu’ils soient capables de se rendre dans un bac à litière conçu pour les chats adultes.

Placez d'abord le bac à litière dans un endroit accessible et déplacez le petit à petit vers un endroit plus approprié. Dès que le chaton est habitué à une routine, vous pouvez faire tous les changements que vous voulez, un à la fois. Mais attention, les chats peuvent avoir leurs propres habitudes et ne pas toujours apprécier vos préférences, indépendamment de leurs avantages potentiels.

Nettoyez le bac à litière régulièrement. Un changement partiel peut être suffisant, mais le bac au complet devrait être nettoyé avec du savon ordinaire et de l’eau à tous les dix à quinze jours environ. Gardez une très petite quantité de litière souillée pour l’ajouter à la nouvelle, une fois le bac lavé.

Les femmes enceintes ne devraient pas nettoyer la litière elles-mêmes. Les chats peuvent excréter dans leurs selles un parasite appelé Toxoplasma gondii. Celui-ci peut causer du tort au fœtus pendant la grossesse. La toxoplasmose ne constitue cependant pas une préoccupation majeure, en particulier si la litière est nettoyée chaque jour car le parasite a besoin de 24 heures pour se développer dans la litière. Il est quand même préférable que le conjoint ou les enfants s’occupent de cette tâche pendant la grossesse. Si personne d'autre n'est disponible, il faut utiliser des gants jetables et se laver les mains à fond après avoir nettoyé la litière. N’hésitez pas à demander plus de renseignements à votre vétérinaire.

Vie en société

Exposez votre chaton au plus grand nombre possible de personnes et de situations dès son arrivée à la maison. Essayez d’éviter les interactions négatives avec les étrangers spécialement au début. Des comportements craintifs pourraient en découler.

Rappelez-vous que les chatons sont des bébés. Ne laissez pas vos enfants passer trop de temps avec le nouveau chaton. Un chaton frustré peut égratigner ou mordre un enfant, ou alors s’épuiser au point d’être malade. Contrôlez les périodes de jeu et l’exubérance du chaton et des enfants, en particulier au cours de la première semaine.

Apprenez aux enfants à être doux et respectueux. Montrez-leur à bien prendre un chaton en le supportant sous le ventre et l’arrière-train avec les deux mains. N’encouragez pas les enfants à prendre le chaton par le cou ou à user d’une force excessive pour le caresser.

Ne confiez pas la responsabilité des soins du chaton aux jeunes enfants. Avoir un animal peut être une expérience d’apprentissage à condition que les parents soient là pour superviser la situation.

Il peut être imprudent d’amener un chaton dans une pièce où vole un oiseau en liberté. Guidé par son instinct, le chaton peut blesser une perruche ou un perroquet en quelques secondes sous vos yeux.

De nombreux chatons ont des craintes instinctives à l’égard des chiens. Accordez-leur une période initiale de mise en contact pendant laquelle ils seront séparés par une porte fermée. Ensuite, au moment opportun, amenez les deux animaux dans la même pièce en vous assurant que le chien est en laisse. Si le premier contact ne se passe pas bien, gardez le chaton dans un endroit protégé (une cage par exemple) dans le même environnement, mais hors de portée du chien, pendant un certain temps. Petit à petit, augmentez les contacts entre les chiens et les chats lorsque vous êtes disponible pour contrôler l’évolution de la situation.

Dans le cas où vous auriez déjà un autre chat, vous devrez aussi faire attention à la façon dont les présentations auront lieu. La plupart des chats ont un comportement territorial et peuvent être contrariés par l’arrivée d’un nouveau chaton. Veillez à ce que le chat vivant déjà dans la maison puisse éviter le nouveau chaton pendant quelques jours pour s’habituer à son odeur. Fournissez un bac à litière pour chaque chat. Au moment approprié, mettez les chats ensemble pour le repas en vous assurant que chacun a son propre bol de nourriture et peut voir l’autre à distance. Ensuite, il est préférable de laisser les chats régler eux-mêmes leurs problèmes, à moins que le chat plus âgé soit très agressif. Si tel est le cas, consultez votre vétérinaire. Il faut cependant toujours respecter l'ordre hiérarchique entre vos chats pour éviter l'apparition de comportements de contestation tels que des « pipis » en dehors de la litière. Pour ce faire, prenez l'habitude de toujours nourrir et caresser le chat le plus vieux en premier et de jouer avec lui.

Finalement, si vous adoptez deux chatons en même temps sachez que deux mâles ou un mâle et une femelle (stérilisés) sont les meilleures combinaisons.

C'est bien connu, les chatons aiment jouer. Leurs jeux reproduisent souvent des comportements de chasse. Vous les verrez donc se cacher comme s’ils traquaient une proie, pour se précipiter ensuite à l'extérieur de leur cachette et bondir sur un jouet, un autre animal ou sur vous. Une fois la « proie » attrapée, ils utiliseront leurs pattes avant pour la faire sauter en l'air et pour « la tuer ».

Les chatons aiment aussi jouer à se battre avec leurs compagnons. Ils se mettent en boule, empoignent avec leurs pattes avant et donnent des coups de pied avec leurs pattes arrière. S’ils n’ont pas de compagnon, ce sont vos mains ou vos chevilles qui tiendront lieu de proie!

Entraînement et comportements désagréables

Les premières interactions avec votre chaton seront déterminantes pour le reste de sa vie. Tout en mettant en pratique certains principes généraux, vous devez faire preuve de bon sens et d'adaptation dans vos méthodes d'éducation.

Nous vous suggérons d'utiliser une méthode de renforcement positif. Par exemple, si votre chat vient vers vous quand vous l’appelez, vous pouvez lui donner une friandise, le caresser ou lui accorder quelques minutes de jeu.

Très vite vous vous apercevrez que votre chat est conditionné à des bruits tels que l'ouvre boîtes-électrique. Cela deviendra pour lui le signal du repas; il accourra vers vous aussitôt le bruit entendu.

Si votre chaton est explorateur et amant de la nature, il voudra sans doute adopter vos pots de fleurs comme litière. Pour empêcher votre chat de gratter dans la terre de vos plantes, vous pouvez installer un grillage fin à la surface de vos pots.

Si votre chat présente soudainement des signes d'agressivité ou d'impatience, consultez votre vétérinaire ou votre éleveur car un problème de santé ou un changement de situation familiale peut être à l'origine de ce changement d'attitude.

Soins de base

Au cours de sa première année, votre chaton devra être amené chez le vétérinaire plusieurs fois pour les vaccins et pour la stérilisation. Ensuite, vous devriez faire une visite par année chez le vétérinaire.

Idéalement, la première visite n’entraînerait pas de vaccins, pour que la visite soit moins stressante pour votre chaton. La deuxième visite devrait avoir lieu autour de huit semaines pour le vaccin initial et l’analyse des selles.

Cette dernière est effectuée en vue d’éliminer les parasites intestinaux communs.

Au moment de cette visite, le vétérinaire fera également un bon examen général pour vérifier si le chaton a des mites d’oreilles, des puces, un virus des voies respiratoires ou toute autre maladie. Il pourra aussi vous montrer comment couper les griffes et nettoyer les oreilles.

Avant de vous rendre chez le vétérinaire, ayez une bonne idée des habitudes alimentaires de votre animal. Vérifiez aussi l'état de ses selles et s’il y a des changements dans son comportement (émotionnel ou physique). Toutes ces questions vous seront posées par votre vétérinaire.

Toilettage

Vous devriez habituer votre chaton à se faire toiletter. En particulier, les poils longs s'emmêlent à cause d'une peau huileuse ou des chardons provoquant des noeuds. Nous vous conseillons de consulter un toiletteur ou un expert d'une animalerie pour obtenir les bons accessoires de toilettage.

Un peigne ordinaire ou un peigne à double écartement, dont l'un est plus large que l'autre, est essentiel. Une brosse à démêler peut aussi être utile. Enlever couramment les poils lâches ne garantit pas que votre chaton sera capable d'éviter les boules de poils, s'il se toilette beaucoup. Bien souvent, votre animal vomira une masse compacte de poils. Cela vous semble pénible, mais ne vous en faites pas.

Si les poils ne sont pas vomis, ils se logeront dans les intestins et causeront de la constipation. Il est recommandé d'administrer régulièrement, c'est-à-dire une fois par semaine ou au besoin, un remède contre les boules de poils (particulièrement pour les chats à longs poils). Veuillez vous renseigner à votre animalerie locale sur les marques proposées. Un aliment spécialisé comme Formule boules de poils être bénéfique à la prévention des boules de poils.

Stérilisation

Tous les chats de compagnie devraient être stérilisés afin de limiter les naissances, et par conséquent, les euthanasies de chats non désirés.

La stérilisation peut être faite à partir de l'âge de six mois. Cette opération préviendra les batailles entre matous, le marquage urinaire, la propagation de maladies infectieuses et les troubles, de comportement liés aux chaleurs (deux fois par année) des femelles.

Premiers soins

Si l’état de votre animal le justifie, prodiguez-lui immédiatement les premiers soins et téléphonez à votre vétérinaire (ayez toujours un numéro d'urgence à portée de la main).

Restez calme et suivez ses recommandations. Attention, un animal blessé ou en état de choc peut être agressif même s'il vous connaît bien.

En cas de brûlures causées par de l’eau ou de l'huile chaude essuyez l'animal et appliquez des compresses d’eau froide. Attention aux brûlures causées par un choc électrique, assurez-vous de ne pas vous électrocuter vous-même en allant porter secours à votre chat.

En cas de coup de chaleur causé par une exposition prolongée à une chaleur suffocante (par exemple, en voiture l'été), plongez l'animal dans l'eau fraîche le plus rapidement possible. Ne laissez jamais un animal dans une auto surchauffée par le soleil.

Si votre chat donne désespérément des coups de patte à sa bouche et s’il a des haut-lecoeur, il pourrait avoir un corps étranger entre les dents ou dans la gorge.

Vous devrez jeter un coup d'oeil rapide. Si le chat se débat, essayez de l’envelopper doucement et solidement dans une serviette et ouvrez-lui la bouche. Demandez à une autre personne d’éclairer dans la gorge pour mieux voir. Si c’est possible, enlevez l’objet coincé.

Dans tous les cas d'urgence, amenez votre animal directement chez le vétérinaire dès que vous aurez posé les premiers gestes de secours. Demandez à quelqu’un de téléphoner pour prévenir de votre arrivée.

Il est préférable de ne pas administrer des médicaments pour usage humain sans l'accord de votre vétérinaire. Certains remèdes peuvent être toxiques ou inappropriés pour la race féline.

De plus, ils peuvent cacher des symptômes utiles à votre vétérinaire pour poser un bon diagnostic.

Voyager avec votre animal

Les cages de transport sont essentielles pour le transport des chats en voiture. Il en existe plusieurs types. Choisissez une cage assez grande pour un chat adulte et pouvant contenir un petit bac à litière pour les longs voyages. Prenez en considération la facilité de nettoyage et l’aisance à y entrer le chat.

Les cages de transport en osier sont généralement les moins recommandables parce que les chatons peuvent décider de mastiquer l'osier et d'en consommer de petits morceaux. Si vous choisissez l'osier, pensez aux difficultés de nettoyage. Les cages de transport en plastique conviennent probablement mieux à de longs trajets et le choix doit être déterminé par la facilité à y déposer le chat et à nettoyer la cage, et en fonction de la sécurité et de la dimension. De petites cages de transport portatives, de style fourre-tout sont parfaites pour de courts trajets chez le vétérinaire mais sont difficiles à nettoyer.

Certains chats souffrent de stress ou du mal des transports; parlez-en avec votre vétérinaire. Il vous prescrira peut-être des sédatifs. Il n’est pas recommandé de nourrir votre chat avant de partir à moins que le voyage dure plus de cinq heures.

Les pensions sont une solution pratique. Cherchez un endroit « Pour chats seulement », car certains chats ne s’adaptent pas bien à la présence de chiens. Si votre chat ne peut s’adapter à cette solution, pensez à un « service de gardiennage à domicile ».

Si vous prévoyez voyager en dehors du pays, vérifiez à l’avance toutes les exigences de la compagnie aérienne et du pays où vous allez. Vous aurez besoin au moins d’un certificat de vaccination et d’un certificat de bonne santé, fournis par votre vétérinaire.

Conclusion

Si vous observez toutes les recommandations mentionnées ci-dessus, vous aurez beaucoup d’agrément avec votre animal.








TOUTE REPRODUCTION EST INTERDITE
[ Hommage à nos amis les chats ]
© Copyright
TOUS DROITS RÉSERVÉS

un compteur pour votre site