CONSEILS PRATIQUES

COMMENT FONCTIONNENT LES VACCINS



La vaccination aide à prévenir l’infection ou à soulager les symptômes de la maladie, ou les deux. Les vaccins contiennent des virus et des bactéries modifiés de sorte qu’ils ne peuvent pas causer la maladie. Lorsque votre chat reçoit un vaccin, son système immunitaire se met à fabriquer des substances spéciales, appelées anticorps, dirigées contre le virus ou la bactérie responsable d’une maladie. Plus tard, si votre animal est exposé à cette maladie, ses anticorps détruiront rapidement le virus ou la bactérie en question.

Pourquoi les chatons ont-ils besoin de plusieurs injections ?

Tant qu’il n’est pas sevré, le chaton reçoit des anticorps par le lait de sa mère. Ces anticorps maternels, protègent le chaton contre les maladies pendant les premiers mois de sa vie. Malheureusement, ces anticorps peuvent aussi faire obstacle aux vaccins.

Quels vaccins sont nécessaires ?

Votre vétérinaire possède la liste des vaccins recommandés, liste qui peut être adaptée aux besoins de votre animal. Voici certains des facteurs que votre vétérinaire prendra en considération avant de choisir un programme de vaccination :

- Âge – La plupart des vaccins sont moins efficaces tant que le chaton n’est pas sevré, parce que les anticorps maternels ont tendance à neutraliser les vaccins.

- État de santé – Un animal dénutri, malade ou sous médication est susceptible de ne pas bien répondre à la vaccination. C’est pourquoi l’examen est si important.

- Besoin de tests diagnostics – Un animal souffrant d’une infestation parasitaire (de vers ou de puces par exemple) ou d’une maladie infectieuse risque de ne pas répondre à certains vaccins.

- Risque d’exposition – Il peut être inutile de vacciner contre certaines maladies si les risques de les attraper sont faibles.

Les résultats de l’examen médical et les réponses que vous fournirez à ses questions sur votre animal permettront à votre vétérinaire de suggérer un programme de vaccination taillé sur mesure pour protéger la santé de votre chat.

Prendre la décision de vacciner

À l’exception des maladies respiratoires, la plupart des maladies infectieuses sont plutôt rares. L’incidence de la rage, par exemple, est bien inférieure à un pour cent, celle de la PIF est d’environ un pour cent et celle de la leucémie féline est de l’ordre de trois pour cent. Mais ce sont également les maladies qui risquent le plus de tuer les chats qui en sont atteints.

Devriez-vous vacciner contre ces maladies peu fréquentes, mais néanmoins dangereuses ?

De nombreux facteurs doivent être pris en considération, dont la probabilité que votre chat soit exposé à la maladie. Les contacts avec d’autres chats peuvent accroître ces risques.

Un mot sur les soins en général

Les vaccins contribuent à protéger votre chat contre les maladies infectieuses, mais d’autres volets qui concernent sa santé sont tout aussi importants, particulièrement la nutrition et la lutte contre les parasites.

Votre vétérinaire est votre meilleur conseiller en matière de soins préventifs pour votre compagnon. Il est aussi en mesure de vous informer des progrès réalisés en médecine vétérinaire pour garder votre chat heureux et en santé longtemps.








TOUTE REPRODUCTION EST INTERDITE
[ Hommage à nos amis les chats ]
© Copyright
TOUS DROITS RÉSERVÉS

un compteur pour votre site