CONSEILS PRATIQUES

LA MALADIE DU VER DU CŒUR CHEZ LE CHAT

(DIROFILARIOSE)



Nous sommes maintenant de plus en plus sensibilisés à l'existence de cette maladie chez le chat. Cette sensibilisation peut être le fait de nouvelles méthodes de détection des infections chez le chat. Un test de dépistage du ver du cœur chez le chat est maintenant offert sur le marché. Ce test permet aux vétérinaires de déceler la présence de ce parasite chez l'animal en moins de cinq à dix minutes.

Il semble y avoir une corrélation entre la fréquence du ver du cœur chez le chat et chez le chien; cela dit, l'incidence est moins élevée chez la population féline. Les chats considérés d'emblée comme très vulnérables à l'infection par le ver du cœur sont ceux qui vivent dans des régions où il y a infestation massive d'insectes, comme le sud-est des États-Unis

.
Le chat mâle est plus susceptible d'être touché par la maladie du ver du coeur que la chatte, si l'on considère le nombre de sujets infectés et le nombre de vers du cœur par chat. Ce pourcentage plus élevé peut s'expliquer par le fait que davantage de chats mâles errent à l'extérieur ou qu'on trouve peut-être chez le mâle des conditions plus propices au développement du ver du cœur. Les chats qui ne sortent pas sont moins susceptibles d'être touchés, mais le risque d'infection demeure.

Le ver du cœur est transmis par un moustique qui a piqué un chat ou un chien infecté par le parasite. Le cycle du ver du cœur commence par l'injection de larves qui migrent vers le cœur ou les poumons du chat, où elles atteignent le stade de vers adultes.

Les vers adultes se logeant dans le coeur droit et dans les poumons, le cœur doit travailler davantage pour amener le sang aux poumons. Cet excès de travail affaiblit le cœur et se traduit par un apport sanguin insuffisant vers les autres organes du corps.

Lorsqu'un chat contracte l'infection durant l'été, les vers atteignent son coeur environ trois ou quatre mois plus tard, si bien que les premiers signes de l'infection se manifestent fréquemment tard l'automne ou durant l'hiver.

La maladie du ver du cœur chez le chat peut être aiguë ou chronique. Dans les cas aigus, le chat infecté ne présente aucun signe de la maladie et meurt subitement. Seule une autopsie réalisée par un vétérinaire permet d'établir que le ver du cœur est à l'origine du décès.

Les symptômes d'une infection chronique sont notamment la toux, la perte de poids, la léthargie et les vomissements s'accompagnant souvent d'autres manifestations comme l'asthme, la pneumonie et des problèmes digestifs. Le traitement étant risqué, l'hospitalisation peut s'avérer nécessaire.

Si votre chat sort à l'extérieur, ne serait-ce que pour une petite balade dans la cour ou une sieste sur la terrasse, rappelez-vous qu'il n'est pas à l'abri des morsures d'insectes. Les mesures que vous prenez pour lutter contre les moustiques pour votre propre bien-être contribuent également à écarter le danger de la maladie du ver du cœur chez le chat.

Dernières considérations

Informez-vous auprès de votre vétérinaire si un traitement préventif contre le ver du cœur s'impose dans le cas de votre chat.








TOUTE REPRODUCTION EST INTERDITE
[ Hommage à nos amis les chats ]
© Copyright
TOUS DROITS RÉSERVÉS

un compteur pour votre site