Un animal qui meurt se retrouve au pont de l’arc-en-ciel nommé ainsi pour la multitude de couleurs qu’on y retrouve. De l’autre côté du pont, s’étendent des prairies et des collines où tous nos compagnons bien-aimés peuvent courir et s’ébattre ensemble. La nourriture et l’eau sont abondantes et le temps y est toujours beau, de sorte que nos compagnons y sont à l’aise, ne manquant jamais de rien et n’ayant ni froid, ni chaud. Les animaux qui étaient vieux et malades retrouvent leur vigueur et leur forme d’antan, comme dans nos souvenirs des jours heureux.

Tous les animaux y vivent contents, mais il leur manque tout de même quelque chose : une personne très chère que chacun d’eux a dû quitter. Alors, ils jouent et courent ensemble, jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’arrête brusquement, le regard lointain. Ses yeux fixent intensément l’horizon. Son corps se met à trembler. Soudain, il s’éloigne du groupe en courant, volant presque au-dessus de l’herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite. Il vous a vu(e) et quand vous vous rencontrez, vous vous étreignez, heureux, pour ne plus jamais vous quitter. Le visage humide de baisers sans cesse renouvelés, vos mains caressent de nouveau cette tête tant chérie, tandis que vos yeux plongent dans ce regard fidèle, perdu depuis si longtemps, mais toujours présent dans votre cœur.

Alors, ensemble, vous traversez le pont de l’arc-en-ciel.

Auteur inconnu








TOUTE REPRODUCTION EST INTERDITE
[ Hommage à nos amis les chats ]
© Copyright
TOUS DROITS RÉSERVÉS

un compteur pour votre site